OBORO 2019

Modulaire performé et spatialisation 3D

La performance en salle

La performance en salle

  1. Équipement
  2. Sound-check
  3. Le mix
  4. Particularitées de la salle
  5. Éclairage

L'improvisation préparée

L'improvisation préparée

  1. Durée
  2. Sous-patches
  3. Articulation des objets sonores
  4. Formes
  5. Pacing

Les méthodes de spatialization

Les méthodes de spatialization

  1. Stéréo
  2. Quadraphonie
  3. Vector-Based Amplitude Panning (VBAP)
  4. Ambisonie
  5. Wave-field Synthesis (WFS)
  6. Autres méthodes

Stéréo

Constant power panning

Quadraphonie

Quatre paires (de constant power)

VBAP

Traitement vectoriel des distances

VBAP

PourContre
Relativement simplePas de reproduction de salle
Nombre alléatoire de haut-parleursPlacement équidistant des haut-parleurs
Réagit bien à l'espace réelDifficile a transférer
Sweet spot

Ambisonie

Représentation des amplitudes telles que mesurées par des microphones virtuels

Ambisonie

PourContre
Reproduction de salleLourd de calculs
Placement arbitraire des haut-parleursMesures précises du positionement
Facilement transférableEspace réel sans réverbérations
Sweet spot

Wave-field Synthesis

Synthèse et reproduction de fronts d'ondes

Wave-field Synthesis

PourContre
Reproduction hypère-fidèleTrès lourd de calculs
Sources à l'intérieur de l'espaceÉquipement très spécialisé
Aucun sweet spotNon transférable

Autres méthodes

  • Binaural
  • Transaural

Références

Loudness concepts and Panning Laws
Ville Pulkki - VBAP
Princeton BACCH Filters (Transaural)

La perception du son dans l'espace

La perception du son dans l'espace

  1. Duplex theory
    1. Interaural Time Difference (ITD)
    2. Interaural Level Difference (ILD)
  2. Cone of confusion
  3. Pinnae theory (spectral cues)
  4. Cocktail party effect
  5. Precedence (Haas) effect

Interaural Time Difference (ITD)

Délai temporel perçu, d'une oreille à l'autre, de l'arrivée d'une source sonore.

Interaural Level/Intensity Difference (ILD/IID)

Différence entre les niveaux d'intensité d'une source sonore, entre une oreille et l'autre, dûe à l'absorbtion acoustique de la tête (head shadow).

Cone of confusion

ITD et ILD ne peuvent pas expliquer la localisation de sources provenant de la surface d'un même cone dont l'apex est l'oreille.

Pinnae theory (spectral cues)

Effet d'absorbtion acoustique du pavillon de l'oreille.

Cocktail party effect

Suppression des sources secondaires pour concentrer l'attention.

Precedence (Haas) effect

Le premier front d'ondes prime sur sa réflection.

Fréquences importantes

ITDILD
0Hz80HzNonNon
80Hz200HzOui, phasesNon
200Hz800HzOui, phasesPeu
800Hz1,600HzOuiOui
1,600Hz4,000HzOui, sans phasesOui
4,000Hz20kHzNonNon

À retenir

  • La familiarité prime
  • La perception horizontale prime
  • Les transients aident
  • La complexité du timbre aide
  • L'association (timbrale ou visuelle) aide
  • Trop de sources trouble
  • Tourner la tête aide

Références

The Brain in Space

La pratique de la spatialization

La pratique de la spatialisation

  1. Sans ordinateur
  2. Avec ordinateur
  3. Diffusion

Sans ordinateur

Par voix auxilliaires sur console de diffusion.

Avec ordinateur

  1. Ableton Live (Envelop)
  2. Reaper (ATK)
  3. MaxMSP (SPAT et Panoramix)
  4. SuperCollider (vanilla, ATK, WFSCollider
  5. Iannix
  6. Zirkonium

Diffusion

  1. Analogique
  2. MADI
  3. Dante
  4. AVB

Références

Envelop
Ambisonic Toolkit (ATK)
SPAT
WFSCollider
Iannix
Zirkonium